Harold_Guerin_Strates_partition_du_vide

Vernissage le 31 janvier à 19H
Exposition du 31 janvier au 30 mars inclus

 

Extrait du texte écrit à cette occasion
par Isabelle de Maison Rouge (critique et historienne de l’art) 

Infusion du corps dans le paysage (1)

Engagé dans une démarche d’explorateur, d’observateur, de chercheur qui n’est pas dénué de sens critique, Harold Guérin s’empare  desproblématiques géographiques pour comprendre le monde et agir sur lui. Il prend connaissance avec le terrain qui devient son objet d’étude et part, accompagné de son appareil photo. Il va photographier à la chambre ce qui lui permet de travailler à un autre rythme, prendre le temps de la réflexion, de la contemplation et de l’indécision. Dans une manière de décroissance photographique, il assume le plaisir de la lenteur. (…)

La résidence que l’artiste a réalisé à la Capsule lui a permis d’approfondir deux projets spécifiques Perspective du repli et Silence Exposure qui tous les deux proposent de façon bien différente une réflexion sur la mutation du paysage. Il réalise un grand écart entre les prises de vue d’ensembles urbains très denses où une concentration d’immeubles bouche l’horizon et les grandes zones vides éloignées de toute habitation et où la pollution lumineuse comme sonore est moindre. (…)

Le temps, sa durée et son inscription sur l’espace sont les filigranes qui nous permettent de nous repérer dans l’œuvre d’Harold Guérin et lui confèrent la fonction de métadonnées. 

 

(1) Frédéric Gros, Marcher, une philosophie, Flammarion 2011

 

Évènement Facebook

LA CAPSULE, Centre culturel André Malraux,
10 av. Francis de Pressensé, Le Bourget
( À 50 m de la gare RER B )

Entrée libre du lundi au vendredi
de 9H à 12H et de 13H30 à 18H
Le samedi (hors vacances scolaires)
de 10H à 13H et de 14H à 17H